Le Trouble du Spectre de l’Autisme: Comment intervenir ? « Une méthode de traitement ou une méthode éducative qui va fonctionner pour un enfant peut ne pas fonctionner pour un autre enfant. Le seul dénominateur commun pour tous les jeunes enfants est que l'intervention précoce fonctionne, et semble améliorer le pronostic » - Temple Grandin - Le trouble du spectre de l’autisme ne se guérit pas, mais diverses stratégies et méthodes aident les personnes avec TSA à progresser et à compenser leurs difficultés. Le besoin d’un accompagnement spécialisé est reconnu par les organismes qui présentent les recommandations pour les bonnes pratiques et qui servent de référence. Parmi celles-ci citons : Recommandation de bonnes pratiques professionnelles pour un accompagnement de qualité des personnes avec autisme ou autres troubles envahissants du développement, ANESM (2009) Recommandations d'Autisme Suisse Romande en matière de qualité des services/prestations destinées aux personnes avec Troubles du Spectre Autistique Guide des bonnes pratiques dans le traitement des Troubles du Spectre de l'Autisme Fuentes-Biggi J. et Al. (2006), Recommandations du groupe d'Études sur les TSA de l'institut de Santé Carlos III - Ministère de la santé et de la consommation - Espagne Les bonnes pratiques doivent : Répondre aux besoins de soutien spécifiques des personnes, en matière de communication, de socialisation, de compréhension de l’environnement, de prévisibilité, de prévention et de gestion des comportements défis Être fondées sur l’état actuel des connaissances et sur les recommandations d’experts internationaux Être individualisées, contextualisées, adaptées au niveau de compétence, tenir compte des intérêts et des gouts des personnes. En matière d’intervention, différents programmes éducatifs et de communication sont préconisés. Ces programmes doivent : Etre Individualisés Etre Structurés Etre Intensifs et étendus à tous les contextes Inclure la participation de la famille Maintenir les plans de soutien à l’entrée à l’âge adulte Se focaliser sur l’attention à l’environnement, l’imitation, le langage, la communication, les habiletés sociales et de jeu. Les approches comportementales et développementales ont fait leurs preuves (ex. TEACCH, ABA, Early start Denver Model). Elles proposent des outils et des méthodes de travail adaptés au style cognitif des personnes avec TSA. Elles mettent l’accent sur les modalités visuelles, l’organisation, la structuration de l’espace, du temps, l’apprentissage de la communication et des comportements socialement adaptés.
Ø Ø Ø ü ü ü ü ü ü ü ü ü
Le Trouble du Spectre de l’Autisme: Comment intervenir ? « Une méthode de traitement ou une méthode éducative qui va fonctionner pour un enfant peut ne pas fonctionner pour un autre enfant. Le seul dénominateur commun pour tous les jeunes enfants est que l'intervention précoce fonctionne, et semble améliorer le pronostic » - Temple Grandin - Le trouble du spectre de l’autisme ne se guérit pas, mais diverses stratégies et méthodes aident les personnes avec TSA à progresser et à compenser leurs difficultés. Le besoin d’un accompagnement spécialisé est reconnu par les organismes qui présentent les recommandations pour les bonnes pratiques et qui servent de référence. Parmi celles-ci citons : Recommandation de bonnes pratiques professionnelles pour un accompagnement de qualité des personnes avec autisme ou autres troubles envahissants du développement, ANESM (2009) Recommandations d'Autisme Suisse Romande en matière de qualité des services/prestations destinées aux personnes avec Troubles du Spectre Autistique Guide des bonnes pratiques dans le traitement des Troubles du Spectre de l'Autisme Fuentes-Biggi J. et Al. (2006), Recommandations du groupe d'Études sur les TSA de l'institut de Santé Carlos III - Ministère de la santé et de la consommation - Espagne Les bonnes pratiques doivent : Répondre aux besoins de soutien spécifiques des personnes, en matière de communication, de socialisation, de compréhension de l’environnement, de prévisibilité, de prévention et de gestion des comportements défis Être fondées sur l’état actuel des connaissances et sur les recommandations d’experts internationaux Être individualisées, contextualisées, adaptées au niveau de compétence, tenir compte des intérêts et des gouts des personnes. En matière d’intervention, différents programmes éducatifs et de communication sont préconisés. Ces programmes doivent : Etre Individualisés Etre Structurés Etre Intensifs et étendus à tous les contextes Inclure la participation de la famille Maintenir les plans de soutien à l’entrée à l’âge adulte Se focaliser sur l’attention à l’environnement, l’imitation, le langage, la communication, les habiletés sociales et de jeu. Les approches comportementales et développementales ont fait leurs preuves (ex. TEACCH, ABA, Early start Denver Model). Elles proposent des outils et des méthodes de travail adaptés au style cognitif des personnes avec TSA. Elles mettent l’accent sur les modalités visuelles, l’organisation, la structuration de l’espace, du temps, l’apprentissage de la communication et des comportements socialement adaptés.
Ø Ø Ø Ø ü ü ü ü ü ü ü ü ü